OPTIQUE UNTERLINDEN

Télescope Officina Stellare Veloce RH 200mm f/3

Découvrez sans plus tarder le nouveau télescope révolutionnaire d'Officina Stellare pour l'astrophotographie grand champ. Les ultra-rapides astrographes Veloce RH sont basés sur le récent concept Riccardi-Honders, une des seules grandes innovations optiques des dernières années et l'un des points forts de cette série produit par Officina Stellare est d'être la seule conçue personnellement par le Dr Riccardi. A partir du concept original développé par Klaas Honders, l'opticien italien Dr. Massimo Riccardi a élaboré un système optique étonnant capable avec un faible rapport d'ouverture (f/D de 3 seulement!) d'offrir d'excellentes performances au centre comme au bord du champ.

Ajoutez à ces prouesses optiques l'extrême compacité des Veloce RH (les formules Cassegrain étant plus "courte" que les Newton) qui combinent ainsi de grandes qualités pour satisfaire les astrophotographes en quête d'instruments d'exception. Ils sont ainsi facilement transportables et adaptables à de nombreuses montures de capacité de charges moyennes. Il est alors possible de ne plus avoir à trancher entre grand diamètre et petites focales (les pixels des CCD devenant de plus en plus petits). Le Veloce RH 200mm ainsi dispose d'un diamètre important pour l'astrophotographie (2x plus lumineux qu'une lunette apo de 140mm de diamètre!) tout en présentant une focale plus courte (seulement 600mm, soit l'équivalent d'un quadruplet Petzval de 100mm!). Comparativement à des réfracteurs le prix est donc attractif pour qui recherche luminosité et faible f/D.

D'autre part le développement des capteurs CCD, toujours plus grands et accessibles, contraint les optiques à des performances sans cesse plus élevées. Il n'est en effet plus question de corriger "simplement" la coma (dont l'absence est la caractéristique numéro un des Ritchey-Chrétien) mais en même temps l'astigmatisme, la courbure de champ et l'aberration de sphéricité (le "chromatisme" en plus évidemment). C'est ce que permet justement la formule Riccardi-Honders où les étoiles sont ponctuelles jusqu'au bord champ (cercle image corrigé jusqu'à 43mm pour le VRH 200 et 60mm pour le VRH 300). Lancez vous dans l'imagerie ultra-champ avec un capteur 24x36mm et photographiez les plus grandes nébuleuses ou champ stellaires de la Voie Lactée... avec la luminosité d'un télescope! Capturez les plus beaux objets en haute résolution tout en évitant des temps de poses trop long en bande étroite (rapport f/D très court "compense" la baisse de sensibilité en narrowband).

 

Perfomance du Veloce RH-300 sur l'axe (à gauche) et à 26mm (diagonale de 52mm) à droite.

Taille d'une étoile (image RGB compositée) : 6.0 microns (1.3 microns RMS)

Taille d'une étoile (image RGB compositée) : 12.0 microns (2.1 microns RMS)

 

 

 

 

Photo°1 : Vue arrière, par buée rétracté avec porte oculaire FineFocus.
Photo°2 : Vue arrière et du correcteur à 2 éléments.
Photo°3 : Vue du VRH 200mm avec pare buée déployé.

Caractéristiques optiques :

Le secret de telles performances réside dans une formule optique basée sur des miroirs sphériques, plus simple à polir que des paraboliques (newton) ou hyperboliques (ritchey-chrétien) et à collimater. A partir des travaux de Klass Honders, le Dr Riccardi a ajouté un miroir secondaire et un correcteur intégré. La caractéristique principale du RH réside cependant dans l'utilisation d'un miroir primaire de type Mangin. La lumière n'est en effet pas directement réfléchie par le miroir... elle le traverse pour être renvoyée par la face arrière (ce qui engendre une secondaire traversée du miroir). Une lame de correction est présente à l'ouverture, un secondaire sphérique est fixé sur la lame et un doublet aplanisseur est présent au plus près du foyer. En combinant les actions de réflexion et la double réfraction sur le miroir primaire il est possible d'obtenir une meilleure correction optique tout en conservant un instrument très compact. La présence de miroirs sphérique engendre une collimation plus simple. Le VRH 200mm est de plus réglable seulement au niveau du primaire par trois vis (collimation réalisée en usine au préalable).

Au niveau de l'obstruction celle-ci est importante mais pas gênante. Les Cassegrains sont en effet tous dotés d'obstruction centrale élevée, par rapport aux lunettes qui n'en dispose pas. A partir de 30-35% pour les Schmidt-Cassegrain jusqu'à 40-45% souvent pour les Ritchey-Chrétien). Le résultat au niveau surfacique, pour les Veloce RH est "moins visible" que les 55% représente par la taille du miroir secondaire par rapport au primaire (30% de perte de lumière incidente). Les photos suivantes des premiers utilisateurs montrent une qualité de détails impressionnantes... sur des champs extrêmement grands, généralement inaccessibles à des télecopes (à moins d'entreprendre une mosaïque).

NGC 7000 par Gino BUCCIOL
Veloce RH 200mm + CCD FLI MicroLine 110002 + Filtre H-Alpha
Equipe d'Officina Stellare
M 42 par Giovanni DAL LAGO
Veloce RH 200mm + Monture Paramount ME+ CCD FLI MicroLine 110002 + Roue CFW4-5 + Porte oculaire FLI Atlas + Filtre H-Alpha/RGB
M45 par Johnny PAGLIOLI
Veloce RH 200mm + CCD FLI MicroLine 110002 + Roue CFW2-7 + Porte-oculaire FLI Atlas + Filtre Astronomik LRGB
Equipe d'Officina Stellare

Caractéristiques mécaniques :

En raison de la lame d'ouverture et du correcteur en sortie le tube est entièrement fermé, ce qui engendre une meilleure conservation des optiques (absence de poussières sur les miroirs) et moins d'entretien. Toute la mécanique a été conçue de manière très performante, comme les autres instruments Officina Stellare, tout en respectant un superbe design. Grâce à l'emploi de très bon matériaux : aluminium allégé, acier inoxydable, fibre de carbone et différents alliages; les tubes de la série Veloce combinent légèreté et résistance. Toutes les pièces sont de plus usinées sous CNC pour garantir une parfaite précision. Grâce aux plus récents logiciels de conception, qui permettent de vérifier les variations de positions du plan focal en fonction de ces variations de température, Officina a pu identifier et produire les meilleurs éléments mécaniques pour compenser de ces variations. Cela garantie une très bonne stabilité du plan focal pendant vos sessions d'imagerie... un critère essentiel, surtout lors de l'utilisation d'instruments à court rapport d'ouverture. Une anodisation haute résistance a été choisie pour supporter les conditions environnementales les plus difficiles. De plus les miroirs sont en BK7 (qui présente une faible dilatation thermique).

Au niveau des bafflages, Officina Stellare a très bien étudié leurs caractéristiques pour éviter toutes intrusions de lumières incidentes. Ils sont larges autour du secondaire et au niveau du "trou" central du primaire.

Au niveau du porte oculaire, plusieurs possibilités existent. Tout d'abord une version sans porte oculaire est disponible (#OSRH200NOFOC) pour vous permettre d'adapter celui de votre choix (Starlight Instruments Feather Touch par exemple... n'hésitez pas à nous contacter). Ensuite le modèle "classique" (#OSRH200) comprend le porte-oculaire conçu par Officina Stellare dénommé FineFocus. Il dispose d'une course de 16mm et un tour de sa vis démultipliée provoque un déplacement de 50microns. Il présente une sortie 2'' qu'il est possible de retirer pour accés au filteage large M72 du porte-oculaire. En option la version "Full Package" (#OSRH200FL) est disponible, elle comporte le fantastique porte-oculaire, l'Atlas, capable de supporter les plus lourdes charges avec une précision fantastique. Il est à noter que le back focus à la sortie mécanique du tube optique est de 127mm, ce qui permet de placer un grand nombre d'équipement pour l'imagerie.

Une queue d'aronde Vixen est disponible en standard ainsi qu'une support piggyback sur le dessus pour fixer un chercheur ou lunette guide (disposant d'une queue d'aronde femelle type Vixen. Le pare buée est complément rétractable et désormais maintenue en position déployée par un point de fixation juste sur la queue d'aronde Vixen (il est en fibre de carbone afin de réduire le poids de l'instrument). Un cache de protection souple est livré en standard (à placer devant la lame d'ouverture).

Caractéristiques du Veloce RH 200mm

Données générales

Caractéristique Veloce RH 200mm
Diamètre réel 216mm (8.5")
Diamètre utilisé 200mm (7.9")
Obstruction centrale (115mm) 55%
Focale 600mm
Rapport f/D F/3
Verre BK7
Tube optique Compensation thermique spéciale
Poids (kg) 8.4
Longueur (mm) 235
Largeur (mm) 283
Cercle image corrigé 43mm (compatible format 24x36mm)
Back focus 105mm (de l'arrière du tube)

Tarifs

Référence Article Prix TTC  
OSRH200NOFOC Télescope Officina Stellare Veloce RH 200 sans focuser5 615,00 €
OSRH200 Télescope Officina Stellare Veloce RH 2005 799,00 €
OSRH200FL Télescope Officina Stellare Veloce RH 200 FULL8 224,00 €